Que le temps passe vite ! Votre petit bout va déjà faire sa première rentrée. Entre joie et angoisse, vous vous posez beaucoup de questions. Est-ce que ça va bien se passer ? Ne va-t-il pas se sentir abandonné ? Et s'il n'est pas sage ? Rassurez-vous. En règle générale, la rentrée se passe bien. Mais faisons un tour d'horizon des petits soucis qui peuvent survenir, afin d'attaquer ce jour de la façon la plus sereine possible.

Anticipez la rentrée

Le meilleur moyen pour que tout se passe bien, c'est de préparer l'enfant à cette journée très spéciale. S'il a des frères et sœurs plus âgés, cela peut l'aider à avoir envie d'aller à l'école. Si ce n'est pas le cas, où s'il manifeste un rejet à cette idée, parlez-lui de tout ce qu'il va faire.

À l’école, de nombreuses activités sont proposées : peinture, chants, tricycle à la récréation. Et, surtout copains et copines !

Parlez-lui de votre propre expérience, de ce que vous avez aimé. Si vous avez encore des choses de cette époque (dessins, cadeau de fêtes des Mères, photos), montrez-les-lui, afin qu'il s'intéresse et que sa curiosité soit piquée.

Préparez avec lui les affaires dont il aura besoin. En général, on vous demande des chaussons, mouchoirs... Achetez-lui un joli sac. Vous en trouverez à de tout petits prix pour les petits enfants. Même si ça ne sert pas à grand-chose, il sera tout fier de l'exhiber.

Expliquez-lui comment va se dérouler sa journée, et à quelle heure vous viendrez le chercher. Attention aux retards ! S'il a déjà du mal avec l'école, un retard peut l'angoisser et lui donner envie de rester à la maison. Du reste, les maîtresses n'apprécient guère les retards trop fréquents.

Il n'est pas tout à fait propre ?

Nous l'avons vue dans l'article sur la propreté (https://couchespourtous.com/blog/développement-du-bébé/apprendre-la-proprete). Un enfant qui n'est pas tout à fait propre peut aller à l'école. Il faut, évidemment, prévenir les maîtresses ( qui n'ont pas le droit de le refuser). En général, un enfant suit l'exemple de ses petits camardes et devient propre comme par magie.

Attention, si, au contraire, il régresse, il y a peut-être un souci. Parlez-en avec sa maîtresse pour savoir comment ça se passe pendant les heures d'école. Peut-être aussi qu'il était un peu tôt pour lui d'y aller ? Dans ce cas, vous pourrez le remettre à la rentrée de janvier.

Est-il assez grand pour aller à l'école ?

Tout dépend des enfants. Certains sont mûrs, et, d'ailleurs, vous réclament l'école à cor et à cri, d'autres seront plus lents à ce niveau. Aucun problème. Vous pourrez mettre votre enfant plus tard, voir, même, l'année d'après. L'école n'est obligatoire qu'à partir de six ans. Rien ne vous empêche, cependant, de faire un essai à la rentrée de septembre.

Le jour de la rentrée

Vous appréhendez sa réaction. Va-t-il pleurer, s'accrocher à vous ? Va-t-il se faire des amis ?

Il arrive souvent que les enfants pleurent au moment où vous partez. Tout ça pour vous entendre dire, le soir, qu'il s'est calmé aussitôt pour aller jouer ! Ne vous inquiétez pas, c'est une réaction très fréquente et normale. Il sera très heureux de vous voir venir le chercher, même s'il semble occupé. Ne vous attendez pas à ce qu'il vous raconte ce qu'il a fait. Dans la réalité, beaucoup d'enfants n'en parlent pas, contrairement à des idées reçues. C'est, certes, frustrant pour les parents, mais c'est signe qu'il a bien intégré que l'école, c'est l'école, et la maison, la maison. En somme, qu'il s'est bien adapté.

Si vous voyez, au contraire, que ça ne va pas, qu'il pleure avant d'aller à l’école au fil des jours, qu'il se plaint, allez parler à la maîtresse. Il a peut-être du mal à s'intégrer, ou n'est peut-être pas assez mûr. Rien de dramatique, le temps arrange les choses.

N'oubliez pas, de plus, que vous pouvez le mettre à l'école le matin uniquement.

La rentrée est une grande étape dans la vie des enfants, mais aussi des parents. Et vous, comment ça se passe cette rentrée ?

www.couchespourtous.com