L'éducation nationale autorise la scolarité avant l'âge de trois ans. En conséquence, la plupart des écoles maternelles ouvrent leurs portes à des enfants âgés de deux ans, deux ans et demi.

Beaucoup de parents ont profité de cette aubaine pour inscrire précocement leur enfant. D'autres sont indécis.

L'école maternelle à deux ans, bonne ou mauvaise chose ?

La maternelle à deux ans ? Des avis partagés

Quand on interroge les enseignants au sujet de la scolarisation précoce, on se rend compte que les sentiments à ce sujet sont plutôt mitigés.

Certains sont absolument pour. Les enfants apprendraient plus vite, auraient plus d'ouverture d'esprit en allant à l'école plus tôt.

La séparation avec les parents serait moins difficile qu'à l'âge de trois ans.

De plus, pour les milieux modestes, n'ayant pas les moyens de mettre leurs enfants en crèche, l'école à deux ans est une chance, pour leur sociabilisation, d'une part, et pour leur apprentissage.

D'autres enseignants modèrent ces propos. En cause, les conditions de travail. En effet, les classes sont de plus en plus surchargées. Or, la différence entre un enfant de deux ans et un enfant de trois ans est énorme. Le plus petit va avoir besoin de beaucoup plus d'attention. Il ne comprendra pas aussi bien les consignes que son aîné, demandant à l'enseignant de s’occuper de lui personnellement plus que les autres. Ce qui n'est pas toujours possible avec 25, voire 30 élèves !

De plus, les journées sont plus rythmées qu'en crèche, et paraissent beaucoup plus longues à un enfant de cet âge.

Crèches ou maternelle ?

Si elles coûtent cher, les crèches sont plus adaptées à un enfant de moins de trois ans. Les apprentissages sont axés sur leur âge, donc bien adaptés. Le nombre d'adultes par enfant est lui aussi étudié afin que chaque enfant bien entouré. Ainsi, il y a un professionnel pour six à huit enfants, contre deux à trois pour vingt-cinq enfants en maternelle.

De plus, les maternelles sont souvent prises pour des crèches pas chères, ce que déplorent les enseignants. C'est pourquoi, beaucoup ont maintenant un entretien avec les parents pour examiner les motivations de ces derniers, et voir si l'enfant est prêt à aller à l'école.

Devez-vous mettre votre enfant de deux ans en maternelle ?

Il n'est pas toujours simple de prendre une décision. Il faut bien réfléchir, pour le bien-être de l'enfant. Commençons par tordre le cou à une idée reçue : non, les enfants qui vont à l'école à deux ans ne sont pas forcément meilleurs que les autres par la suite. Aucune étude n'a pu établir ce fait. Donc, si vous espérez que votre enfant ait la garantie de réussir toute sa scolarité grâce à ça, vous vous trompez. De plus, il n'ira pas en CP plus jeune, mais fera quatre années de maternelle.

Pour savoir si votre enfant est prêt à aller à l'école, observez-le. Voyez s'il est assez mature, si la propreté est là ( les écoles sont souvent réticentes à prendre des enfants pas tout à fait propres, surtout à cet âge).

Si vous pensez que ça va lui faire du bien, allez-y.

Vous pouvez également le mettre à deux ans et demi. L’avantage : en six mois, votre enfant aura apprit énormément de choses. L'enseignant aura plus de temps pour lui qu'à une rentrée classique, ou il doit accueillir une vingtaine d'enfants en même temps.

Et pour que tout se passe en douceur, mettez-le uniquement la matinée, afin que les journées ne soient pas trop longues, et qu'il puisse se reposer.

Vous avez la parole : et vous, pour ou contre l'école à deux ans ? N'hésitez pas à nous raconter votre expérience.