Opération maintenant devenue banale, la césarienne est source de nombreuses interrogations : est-ce dangereux, est-ce que je vais être obligée de passer par l'opération, comment ça se passe ? Pour mettre fin aux doutes et questions, voici un petit topo sur cette pratique.

La césarienne, qu'est-ce que c'est ?

La césarienne est une opération chirurgicale qui vise à faire sortir le bébé de l'utérus en ouvrant l'abdomen. Cette opération est faite sous anesthésie locale, mieux connue sous le nom de péridurale. Il est également possible de pratiquer une anesthésie générale, mais la maman ne verra pas son bébé aussitôt, contrairement à la péridurale.

Concrètement, lors d'une césarienne, vous serez emmenée au bloc opératoire. Après les préparatifs (anesthésie, rasage, application d’antiseptique), le chirurgien effectuera, un peu au-dessus du pubis, une incision horizontale pour récupérer le bébé.

La cicatrice est très petite et  se verra à peine avec le temps.

En général, et selon les hôpitaux, le papa peut être présent.

La césarienne, pour qui, pour quoi?

La césarienne peut être décidée pour plusieurs raisons, qui sont différentes selon le moment où cette option est choisie. En effet, il y a deux possibilités :

  • La césarienne est décidée avant l'accouchement. C'est ce qu'on appelle communément la césarienne programmée. On préfère cette option dans certains cas, comme de l'hypertension, un bassin trop étroit,  une grossesse multiple....
  • La césarienne décidée en court d'accouchement. C'est une césarienne « d'urgence ». Elle est pratiquée quand les choses ne se passent pas aussi bien que prévue. Bébé se présente mal, l'utérus et encombré par le placenta qui bloque le passage, bébé en détresse respiratoire et  doit être sorti rapidement, dilatation qui ne fait trop lentement, ou pas du tout...

Les causes peuvent être multiples, et une césarienne peut être décidée alors que la maman ne présente pas de problème pour accoucher, mais qui a des difficultés le moment venu. Notez donc que si vous n'avez pas de problèmes particuliers (bassin trop étroit), vous pouvez très bien accoucher par voix basse lors d'une autre grossesse.

Que se passe-t-il après une césarienne ?

Les suites d'une césarienne sont évidemment un peu différentes de celles d'un accouchementclassique. Vous serez plus longtemps hospitalisée, et la cicatrisation peut être un peu douloureuse. En ce qui concerne l'allaitement, rien ne s'y oppose (sauf en cas d'anesthésie générale), mais à cause de la fatigue, les montées de lait peuvent se faire attendre. 

Vous aurez probablement un traitement contre la douleur, et des infirmières vous aideront, au bout d'un moment, à vous déplacer pour éviter des complications.

En ce qui concerne les futures envies de bébé, sachez qu'il est préférable d'attendre un an (certaines fois six mois) avant de retomber enceinte, pour ne pas rouvrir la cicatrise. Comme dit plus haut, si vous n'avez pas de problème particulier, rien ne vous prédispose à avoir une autre césarienne pour votre prochain enfant.

Les césariennes sont-elles dangereuses ?

Un acte chirurgical fait toujours peur. Il est vrai que ce n'est pas sans risque, et oui, il peut y avoir des complications, même si celles-ci se font de plus en plus rares. Les problèmes peuvent être anodins, bien qu’inconfortables et douloureux (infection urinaire) ou graves (hémorragie).

Mais c'est de moins en moins fréquent.

Il y a eu de nombreuses polémiques sur les césariennes, qui sont trop souvent proposées. De même, certaines femmes les réclament. Ce sont les césariennes dites de confort. Sachez qu'il est préférable, dans tous les cas, d'accoucher par voix basse si c'est possible et qu'il n'y a pas de souci.

Si la césarienne est bien maîtrisée il n'en reste pas moins que c'est une opération, qui peut comporter des risques parfois, et dont les suites sont plus contraignantes.

Vous avez la parole :

Avez-vous eu une césarienne ? Comment cela s'est-il passé  et comment avez-vous géré la suite ?