VENTES FLASH DU WEEK-END !

close
Le fondement de l’attachement de l’enfant à sa mère

Les premiers mots d’un enfant sont papa et maman. Mais un enfant s’attache beaucoup plus à sa mère qu’à son père. Est-ce le fruit du hasard ? L’on se demande à chaque fois comment un enfant peut reconnaître ses parents et plus particulièrement sa mère. Ce qui revient à dire que soit l’enfant, même nouveau-né, est doué d’une intelligence, soit cette reconnaissance lui est acquise avant la naissance.

Pour savoir si l’enfant a besoin de sa mère, il suffit qu’ils soient séparés quelques instants et l'enfant commencera à pleurer jusqu’à ce que sa maman réapparaisse et le réconforte par sa simple présence.

Il s’agit d’un mécanisme naturel plus que complexe et qui mérite réflexion à la fois pour les futures mères et également pour les parents. Ce lien interagit entre eux et entraîne des attitudes synchronisées.

Le lien maternel est un instinct

L’enfant, une fois mis au monde, a faim et doit être nourri. Sa mère est donc la première personne qui lui montrera des affections dont il a besoin pendant tous ses premiers âges.

Comme il ne sait pas demander ce qu’il veut, ni reconnaître ses besoins les plus élémentaires, l’enfant se tourne naturellement vers sa mère. C’est un réflexe inné qui lui est induit instinctivement.

Le fondement pourrait être les seins maternels. L’enfant sait qu’il ne peut les trouver que chez une seule personne, sa mère. Il arrive même quelques fois qu’il reconnaisse sa mère par l’odeur qu’elle dégage. La tendresse, la voix et les prises de la maman sont singulières pour l’enfant.

La mère témoigne pour son enfant une quantité d’affection naturelle. Cet amour est ressenti par l’enfant pendant la grossesse puis après la naissance. C’est ce qui le pousse à donner davantage en retour. Une mère adoptive ne saurait pas lui donner le même amour et l’enfant s’attachera quand même à elle. Ce lien sera relativement différent qu’avec une mère naturelle.

Il est démontré que l’attachement à la mère ne se limite pas pendant l’enfance, il se prolonge même pendant l’adolescence et à l'âge adulte. Le lien maternel est donc un lien qui s’établit au fil du temps, dès la grossesse jusqu’à ce que l’enfant soit en âge de se séparer de sa maman.

L’importance du lien entre l’enfant et sa mère

Contrairement aux idées reçues, les sentiments entre deux personnes peuvent être plus forts que tout. La connexion entre la mère et son enfant en est l’exemple le plus illustratif.

En effet, ce lien permet à l’enfant de s’allaiter à sa mère quand il a besoin de nourriture. C’est ce lien qui pousse aussi la maman à donner ses seins à son petit mais non pas à tous les enfants en manque de lait.

Ce lien permet de développer une sorte de télépathie entre la mère et son enfant. Quand une mère quitte son enfant, elle a toujours une petite, sinon une grande pensée envers sa progéniture. Cela facilite la connexion de l’enfant à sa mère quand il ressent un besoin tel que manger, dormir, jouer. Et quand un mal vient à frapper l’enfant et que celui-ci pleure, la maman sent qu’il est arrivé quelque chose à son fils ou à sa fille.

Le lien maternel induit chez l’enfant une attitude positive et lui indique vers qui se tourner pour résoudre ses problèmes. Il se tourne automatiquement à sa mère quand il a mal quelque part parce qu’il repose toute sa confiance en elle.

Par conséquent, l’enfant saura qu’il est aimé et qu’il sera en sécurité avec sa mère. Il aura plus d’aisance à s’adapter dans la vie réelle et dans ses apprentissages infantiles.

www.couchespourtous.com

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant